Plan du domaine

XIXe siècle, un défi : apprivoiser l'eau

 

Le Domaine domine le lit du Vidourle. Par la nature de ces éléments, le sol est très fertile. Cependant, le sol souffre de sécheresse en été et de l’humidité en hiver.

Pour combattre cette situation, il entreprend de gros travaux d’emménagement. Il doit trouver des solutions pour apprivoiser l’eau environnante pour irriguer en saison sèche et drainer l’eau en saison humide.

Il décide de construire un système ingénieux de récupération des eaux de pluie vers une citerne située sous l’éolienne.  Il établit ensuite un moulin à vent qui sert de moteur pour élever l’eau. Il entreprend également des travaux de drainage pour mieux répartir les masses d’eau.

En 1853, M. Causse découvre une source sur un domaine voisin et en fait l’acquisition. Il fit construire un aqueduc en pierre de taille de 1614 mètres menant jusqu’au mas pour conserver l’eau, soit dans un grand puits, soit dans un vaste bassin en pierre de 750m3 construit à cet effet.

Camping du Domaine de MassereauCamping du Domaine de MassereauCamping du Domaine de Massereau

Partagez vos instants du domaine de Massereau en associant le hashtag #Ilovele Domaine de Massereau à vos posts.