Plan du domaine

La famille Causse... Des hommes de conviction

 

Pierre Causse, né en 1766, directeur de la société familiale de négoce en draperie de laine est le personnage clé de l’histoire du Domaine.

Entrepreneur assidu, il développe l’activité de négoce de laine avec succès, ce qui lui permet de faire l’acquisition du Domaine de Massereau en 1804.

Le neveu de Pierre, François-Pierre-Louis Causse appelé Louis Causse, né en 1821, a transformé le domaine toute sa vie durant. Au prix de grands travaux ingénieux et novateurs, il transforme la ferme familiale en exploitation à la pointe du progrès pour l’époque.

En 1871, remise de la prime d’honneur, une belle récompense !

En 1871, Louis Causse est récompensé pour l’ensemble de ses travaux. Il reçoit le prix cultural de la 1ère catégorie et la prime d’honneur au concours agricole régional.

Ces primes d'honneur attribuées sous Napoléon III étaient attribuées aux exploitations à la pointe du progrès dans chaque département, en termes de développement technique, économique et social.

 Prime d’honneur décernée à M. Causse :

« En résumé, depuis vingt-trois ans que M. Causse exploite lui – même son domaine, il a acheté des terres, construit des bâtiments, crée 35 hectares de vignes, une distillerie, un cellier très-soigné et une vacherie.

Par une opération des plus intelligentes et des plus heureuses, il s’est donné l’eau qui lui manquait, et il est parvenu à faire prospérer des prairies là où l’aridité régnait sans partage. […]

On peut donc dire que M. Causse a été le créateur de son domaine. […] Il est à remarquer que M. Causse s’est adonné à presque toutes les cultures du midi de la France. Peut-être en restreignant ses profits auraient-ils été plus considérables, mais sa vie agricole aurait été moins complète.

Or, il ne faut pas l’oublier, M. Causse est un agriculteur aimant sa profession et tout ce qui s’y rattache et connaissant toutes les branches de l’agriculture. Aussi n’est-il pas étonnant que, pour satisfaire ses aspirations agricoles, il ne se soit pas laissé arrêter devant la considération de quelques bénéfices qu’il aurait pu ajouter à ceux qu’il a déjà réalisés.  

Le Jury a décerné le prix cultural de la première catégorie et la PRIME d’HONNEUR à M. Causse, pour son Domaine de Massereau. » 

Source : CD-ROM « la terre récompensée ». Primes d’honneur, prix et médailles agricoles en France de 1857 à 1895. Educagri.

Camping du Domaine de Massereau

Partagez vos instants du domaine de Massereau en associant le hashtag #Ilovele Domaine de Massereau à vos posts.