Aucun produit dans le panier.

Prenons le temps… de remonter le temps

Le Domaine de Massereau à travers le temps

L'histoire et les hommes

De Pierre Causse à Arnaud Freychet, 6 générations se succèdent…

Au fil des générations, l’engagement et l’exigence restent des valeurs fondatrices. Aujourd’hui la 6e génération est active pour faire perdurer le Domaine au sein de la famille. Le passage de relais s’est toujours fait dans le respect des valeurs acquises pour perpétuer l’esprit.

Pour perdurer dans le temps, le domaine de Massereau a su prendre le tournant de l’œnotourisme

Un vignoble, un camping très haut de gamme, un parcours aventure dans les arbres, sont autant de magnifiques infrastructures qui permettent au domaine de conserver sa renommée !

Bâtisse du XIIe siècle, le Mas de Massereau a connu une longue histoire avant de devenir cette propriété familiale.

Une histoire marquée par la volonté et la détermination de chaque génération, l’humilité et le don de soi.

La famille Causse...

Des hommes de conviction

Pierre Causse, né en 1766, directeur de la société familiale de négoce en draperie de laine est le personnage clé de l’histoire du Domaine.

Entrepreneur assidu, il développe l’activité de négoce de laine avec succès, ce qui lui permet de faire l’acquisition du Domaine de Massereau en 1804.

Le neveu de Pierre, François-Pierre-Louis Causse appelé Louis Causse, né en 1821, a transformé le domaine toute sa vie durant. Au prix de grands travaux ingénieux et novateurs, il transforme la ferme familiale en exploitation à la pointe du progrès pour l’époque.

En 1872, remise de la prime d’honneur, une belle récompense !

En 1872, Louis Causse est récompensé pour l’ensemble de ses travaux. Il reçoit le prix cultural de la 1ère catégorie et la prime d’honneur au concours agricole régional.

Ces primes d’honneur crées par Napoléon III étaient attribuées aux exploitations à la pointe du progrès dans chaque département, en termes de développement technique, économique et social.

Prime d’honneur décernée à M. Causse :

« En résumé, depuis vingt-trois ans que M. Causse exploite lui – même son domaine, il a acheté des terres, construit des bâtiments, crée 35 hectares de vignes, une distillerie, un cellier très-soigné et une vacherie.

Par une opération des plus intelligentes et des plus heureuses, il s’est donné l’eau qui lui manquait, et il est parvenu à faire prospérer des prairies là où l’aridité régnait sans partage. […]

On peut donc dire que M. Causse a été le créateur de son domaine. […] Il est à remarquer que M. Causse s’est adonné à presque toutes les cultures du midi de la France. Peut-être en restreignant ses profits auraient-ils été plus considérables, mais sa vie agricole aurait été moins complète.

Or, il ne faut pas l’oublier, M. Causse est un agriculteur aimant sa profession et tout ce qui s’y rattache et connaissant toutes les branches de l’agriculture. Aussi n’est-il pas étonnant que, pour satisfaire ses aspirations agricoles, il ne se soit pas laissé arrêter devant la considération de quelques bénéfices qu’il aurait pu ajouter à ceux qu’il a déjà réalisés.  

Le Jury a décerné le prix cultural de la première catégorie et la PRIME d’HONNEUR à M. Causse, pour son Domaine de Massereau. » 

Source : CD-ROM « la terre récompensée ». Primes d’honneur, prix et médailles agricoles en France de 1857 à 1895. Educagri.

Le défi du XIXe siècle

Comment apprivoiser l'eau ?

Le Domaine domine le lit du Vidourle. Par la nature de ces éléments, le sol est très fertile. Cependant, le sol souffre de sécheresse en été et de l’humidité en hiver.

Pour combattre cette situation, il entreprend de gros travaux d’emménagement. Il doit trouver des solutions pour apprivoiser l’eau environnante pour irriguer en saison sèche et drainer l’eau en saison humide.

Il décide de construire un système ingénieux de récupération des eaux de pluie vers une citerne située sous l’éolienne.  Il établit ensuite un moulin à vent qui sert de moteur pour élever l’eau. Il entreprend également des travaux de drainage pour mieux répartir les masses d’eau.

En 1853, M. Causse découvre une source sur un domaine voisin et en fait l’acquisition. Il fit construire un aqueduc en pierre de taille de 1614 mètres menant jusqu’au mas pour conserver l’eau, soit dans un grand puits, soit dans un vaste bassin en pierre de 750m3 construit à cet effet.

Notre fabuleuse histoire, dans le temps...

d

1804

Achat du Domaine

issus d’une famille de négociant en laine, Pierre Causse (1766-1845) rachète le Domaine de Massereau au moment où l’état revend ses biens nationaux acquis lors de la révolution française.

1845

L'Héritage

A sa mort en 1845, Pierre, sans enfant, lègue le domaine à son frère Louis Causse (1768-1847). Celui-ci a un fils unique, également appelé Louis, (1821-1887)

d

1847

La transmission

Louis Causse hérite du domaine et entreprend de grands travaux. C’est un grand bâtisseur précurseur en son temps.

1850

Le défi de l'eau

Ce sont les années des grandes constructions : réseau d’eau, canalisations, bassin d'irrigation

d

1872

Prime d'honneur d'un Empereur

Le domaine de Massereau reçoit la prime d’honneur agricole récompensant cette ferme modèle

1970

La coupure

Le domaine se scinde en deux, la cave sort du giron familial. Le raisin récolté part alors en coopérative

d

1983

Le renouveau

Arnaud FREYCHET entre au domaine au côté de son grand-oncle Henri CAUSSE et son grand-père Léon FREYCHET. Il prend progressivement en main l’exploitation du domaine.

1999

Le rachat

La famille rachète la cave. Plantation des premiers pieds de viognier

d

2000

Le Commerce

Le raisin est à nouveau travaillé au domaine. Nous commercialisons notre vin avec le millésime 2000

2006

Le Camping de Massereau

Développement de l'oenotourisme avec l'ouverture du camping de Massereau.

d

2010

Le Bio et l'agriculture raisonnée

Conversion en Bio, pour le blanc. Le rouge est en agriculture raisonnée. Mise en place des gammes et refonte des étiquettes.

2020

E-Boutique

Face à la crise sanitaire majeure liée au Covid-19, et à l'arrêt forcé de 80% des entreprises mondiales, nous avons mis au point notre boutique de vente par internet.

Les hommes d'aujourd'hui

Arnaud et Jean Freychet

Depuis 1983, Arnaud Freychet, 6ème génération à la tête du domaine, inscrit son empreinte dans le temps.

Vigneron indépendant par conviction, il perpétue le savoir-faire pour donner naissance à des vins de grande qualité gustative, fait avec passion et dans le respect de l’environnement. Il est toujours à la recherche de la perfection et est chaque année récompensé pour son travail de “maître vigneron”.

Son frère, Jean Freychet, hôtelier de métier et bâtisseur, le rejoint en 2003 avec le projet de développer l’œnotourisme. Il ouvre un hôtel de plein air en 2006, à la hauteur de la qualité des vins du domaine : le camping de Massereau se verra remettre sa 5ème étoiles dès 2010.

Nous rencontrer au domaine
Le Domaine de Massereau Informations rapides
Nos rayons
Prochains événements
  1. Tournée vigneronne d’automne – 1er circuit

    5 octobre |07:00 - 12 octobre |22:00
  2. A la rencontre de nos terroirs (67) – Sam 7 nov 2020

    7 novembre |09:00 - 19:00